Droit au savoir

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter taille des caractères
  • Taille par défaut
  • Réduire taille des caractères

Je suis lycéen, j'envisage de poursuivre mes études...

Envoyer Imprimer PDF

Question : Je suis lycéen, j’envisage de poursuivre mes études dans un établissement d’enseignement supérieur. Jusqu’à présent, j’ai été accompagné dans ma scolarité par une Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS), existe –il le même type d’accompagnement dans le supérieur ?

L’accompagnement dans les formations du supérieur diffère de celui que vous avez connu dans le secondaire.

L’accès aux études supérieures et leur suivi ne sont possible que si l’on prend en compte l’intégralité des besoins liés à votre situation de handicap. Ces besoins se rapportent à la fois à la compensation du handicap (PCH) et à l’accessibilité aux savoirs (financé par les établissements d’enseignement supérieur).

Vous devez anticiper votre arrivée dans ces formations en prenant contact le plus tôt possible avec la mission handicap de l’université ou le référent handicap de votre école.

Une équipe composée des professionnels de l’établissement, de vous même (dite équipe plurielle) vous aidera à déterminer vos besoins en matière d’accompagnements pédagogiques en fonction de votre situation propre et du cursus que vous aurez choisi. Elle participe de fait à l’élaboration du volet accompagnement pédagogique de votre projet personnalisé d’enseignement supérieur qui doit être validée par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées). La mise en œuvre en sera confiée aux établissements d’enseignement supérieur. Par ailleurs, l’avis du médecin sur les aménagements des examens doit être validé par l’autorité administrative (le Président de l’Université par exemple) qui notifie sa décision au candidat.

Si vous avez des besoins d’accompagnement aux actes de la vie quotidienne, il vous faut faire une demande dans le cadre de la PCH (Prestation de Compensation du handicap) auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

La spécificité des études supérieures, votre accès à la majorité civile entraînent une professionnalisation des intervenants. Ainsi, la personne qui vous accompagnera par exemple pour de l’aide au repas ne sera pas la même que celle qui prendra des notes lors de vos cours (étudiant de l’année ou de l’année supérieure).

 


L'association

L'Association nationale pour le Droit au Savoir et à l'Insertion professionnelle des jeunes personnes handicapées, Droit au Savoir, créée en décembre 2001 regroupe 10 associations fondatrices (AFM, ANPEA, ANPEDA, APAJH, APF, FSEF, GIHP, LMDE, UNAFAM, CFPSAA) représentant tous les types de handicap pour promouvoir et soutenir la scolarisation au-delà de 16 ans et la formation professionnelle des jeunes en situation de...

Lire la suite...

Agenda

Vous êtes ici : F.A.Q Accompagnement aux actes de la vie quotidienne Je suis lycéen, j'envisage de poursuivre mes études...

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk