Droit au savoir

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter taille des caractères
  • Taille par défaut
  • Réduire taille des caractères

Droit au savoir

Veille juridique Parcoursup

Elle permet de rapprocher au 2 juillet, la date à partir de laquelle les candidats de la phase complémentaire n'ayant reçu aucune proposition d'admission peuvent faire appel à la commission d'accès à l'enseignement supérieur.

19 mai 17h, début de la phase d'admission de Parcoursup

La phase d’admission débute à partir de mardi 19 mai 2020, 17h (heure de Paris) : la plateforme Parcoursup mettra à disposition des élèves les réponses des formations aux vœux qu’ils ont confirmés le 2 avril dernier.

Les élèves recevront une réponse pour chacun de leurs vœux qu’ils pourront d’abord consulter avant de pouvoir agir sur leur dossier quelques temps après l’ouverture.

Rappel : pour se connecter à Parcoursup, il faut se munir de votre numéro de dossier et mot de passe Parcoursup. Si vous avez perdu ces codes, vous pouvez les renouveler dès maintenant via la plateforme.

Phase d’admission 2020 :

·         La phase d’admission fonctionne en continu : chaque matin, les dossiers des candidats sont actualisés. Chaque fois qu’un candidat fait un choix entre plusieurs propositions d’admission, il libère une place pour un autre candidat qui souhaite également suivre cette même formation.

·         Un calendrier simplifié et adapté au contexte de Covid-19 : les épreuves terminales du baccalauréat étant annulées, les propositions d’admission sont donc envoyées sans interruption, du 19 mai jusqu’au 15 juillet. En conséquence, le début de la phase complémentaire est avancé au 16 juin.

Par ailleurs, cette année, les candidats qui ont des vœux en attente pourront activer le répondeur automatique dès le 20 mai et un seul point d’étape leur demandant d’indiquer s’ils souhaitent toujours conserver leurs vœux en attente est prévu, du 29 juin au 1er juillet.

·         Un accompagnement adapté aux situations de chacun, dans le contexte du déconfinement progressif :

o   A partir du 19 mai, les lycéens refusés sur tous leurs vœux pourront solliciter un accompagnement à distance auprès de leur lycée ou d’un CIO en vue de se préparer à formuler de nouveaux vœux en phase complémentaire.

o   A partir du 19 mai, les élèves ayant une situation spécifique (élèves en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant, sportifs de haut niveau, élèves chargés de famille) ont la possibilité de formuler auprès du  recteur une demande motivée de réexamen de leur candidature au regard de leur situation particulière (voir article sur le droit au réexamen).

o   A partir du 16 juin, la phase complémentaire débute et les lycéens, en particulier ceux sans proposition d’admission, pourront formuler des nouveaux vœux pour des formations disposant de places vacantes.

o   A partir du 8 juillet, les lycéens n’ayant pas reçu de proposition d’admission pourront solliciter l’accompagnement de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de leur académie depuis leur dossier Parcoursup. Elle les aidera à trouver une formation qui leur convient.
Vous pouvez trouver des conseils, des ressources et des outils sur les sites EDUSCOL ici et Parcoursup ici
Vous pouvez retrouver l'infographie sur les dispositifs concernant les candidats en situation de handicap ici
Pour poser toutes vos questions :
- La rubrique contact de Parcoursup
- Le numéro vert (0 800 400 070) : lundi au vendredi de 10h à 16h, ce service sera exceptionnellement ouvert jusqu’à 20 heures les 19 et 20 mai ainsi que samedi 23 et dimanche 24 mai de 10 h à 16h.

Ce service est accessible aux personnes sourdes et malentendantes grâce au dispositif Acceo.

A noter : des numéros spécifiques sont prévus pour les départements d’outre-mer.

Si besoin, vous pouvez aussi écrire à Droit au savoir : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Page 1 sur 51

L'association

L'Association nationale pour le Droit au Savoir et à l'Insertion professionnelle des jeunes personnes handicapées, Droit au Savoir, créée en décembre 2001 regroupe 10 associations fondatrices (AFM, ANPEA, ANPEDA, APAJH, APF, FSEF, GIHP, LMDE, UNAFAM, CFPSAA) représentant tous les types de handicap pour promouvoir et soutenir la scolarisation au-delà de 16 ans et la formation professionnelle des jeunes en situation de...

Lire la suite...

Agenda

No current events.

Vous êtes ici : Accueil

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk